Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Comment Logelis exporte une nouvelle vision de l’habitat





Le 25 Juillet 2016, par La Rédaction

Aujourd’hui, les acteurs de l’habitat doivent conjuguer deux impératifs : performance énergétique et maîtrise des coûts de construction. L’un d’entre eux, Logelis, a fait de la rupture technologique son cheval de bataille. Son fondateur, Renaud Sassi, nous explique comment sa start-up a développé un système breveté permettant de construire une maison à haute performance énergétique… en moins de un mois et à bas prix.


Renaud Sassi
Renaud Sassi

La maison traditionnelle est de plus en plus concurrencée par des nouveaux systèmes constructifs, comme ceux que vous avez mis au point au sein de votre société Logelis. Cette dynamique s’inscrit-elle dans une réflexion sur les technologies utilisées traditionnellement pour la construction de maisons individuelles?

J’ai lancé cette entreprise après une expérience en tant que promoteur : je me suis rendu compte à quel point les matériaux de construction étaient cher mais aussi comment la coordination entre les différents métiers était parfois complexe. De plus, malgré la RT 2012, les questions relatives à la performance énergétique n’étaient pas suffisamment prises en compte à mon sens.

De là est née l’idée d’un nouveau système constructif : il s’agit de fabriquer des maisons individuelles hautement qualitatives grâce à des panneaux auto porteurs isolants, simples à construire et à poser. Un maximum de travaux se fait en amont dans notre usine, comme l’intégration des portes, des fenêtres ou de l’électricité. Cela permet d’éviter de faire des interventions de second œuvre sur site, ce qui est une garantie de qualité et de sécurité. Notre innovation a finalement été validée par les bureaux d’études et de contrôle de la construction après de nombreuses études.
 

Votre système constructif breveté est le fruit de 4 ans de R&D. En quoi ce procédé « low tech » crée une rupture technologique?

Oui, c’est un système qui clairement créé une rupture technologique en France. Il faut savoir que de tels systèmes avec des panneaux sont déjà utilisés à l’étranger. Notre innovation tient de la qualité de notre système d’accroche breveté qui permet une pose ultra-rapide et simple. De plus, nos panneaux sont très isolants grâce au mélange du ciment, du bois et de de mousse polyuréthane rigide.

A la clef, les maisons jouissent d’une haute performance énergétique et sont construites très rapidement ce qui induit des coûts très bien maîtrisés. Cela correspond aujourd’hui à un enjeu crucial des acteurs de l’habitat qui doivent concevoir des habitats très performants sur le plan énergétique,  tout en tenant compte des contraintes liées au pouvoir d’achat des ménages.

Depuis 2013, les maisons Logelis se multiplient. Quels acteurs pionniers vous accompagnent dans votre développement?

Nous sommes appuyés par un certain nombre de promoteurs locaux. Nous avons également été sollicités par des promoteurs tels que Kaufman& Broad. Nous sommes également suivis par des bailleurs sociaux qui sont le groupe ARCADE et Semcoda avec lesquels nous avons démarré nos premiers programmes. Depuis 2015, nous avons construits 80 logements entre la France et l’étranger. Nous avons une centaine de maison à construire l’année prochaine en France et plusieurs centaines à l’étranger. Notre système a vocation à intéresser de nombreux acteurs du secteur de l’habitat. De nombreux nous suivent déjà et plébiscitent notre système breveté. D’autres sont plus attentistes.
 

Quels sont selon vous, les freins qui subsistent encore en France à l’essor de systèmes constructifs innovants?

Il faut parfois du temps avant que les mentalités et les pratiques évoluent. C’est toujours lent de faire évoluer les habitudes en place. Mais à terme nous allons pénétrer le marché de manière très significative. Il n’y a aucun frein, nous avons d’ailleurs un nombre de réalisations importantes que ce soit en France ou à l’étranger.
 
L'Eglise construite à Erbil par Logelis
L'Eglise construite à Erbil par Logelis

Justement Logelis a mené deux grands chantiers en Irak. Votre technologie présente-elle un intérêt dans des pays où il est difficile de trouver de la main d'œuvre?

Nous avons été sollicités par l’ONG l’Œuvre d’Orient, confrontée à la situation d’urgence des réfugiés dans les camps. Dans le pays, la reconstruction a besoin d’être rapide, ce que nous permet notre technologie. De plus, ces pays sont soumis à de fortes amplitudes thermiques. Les populations se dotent donc de chauffage et de climatisation alimentés par des groupes électrogènes qui ont des coûts colossaux. On leur permet donc de faire des économies et de rétablir un confort important.

Enfin, nous permettons aux gens de se réapproprier leur habitat. En effet, les réfugiés n’ont pas forcément de compétences dans la construction. Mais grâce à notre système de panneaux, ces derniers peuvent construire leur propre maison. De plus, nos logements sont démontables et transportables : les réfugiés pourront revenir sur leurs terres avec leurs maisons.

Ce projet participe de la vocation sociale de l’entreprise. Nous avons créé l’entreprise avec la détermination de proposer des logements de haute qualité environnementale, à des prix très concurrentiels, à des populations qui n’y avaient pas accès. A Erbil, nous avons travaillé avec les réfugiés pour élaborer la maison qui leur correspondrait le mieux et contribuons à l’économie locale en achetant sur place l’outillage nécessaire. Et nous allons bientôt ouvrir une usine de production proche des sites de construction.
 

Avez-vous des projets dont vous pouvez nous parler?

Nous nous développons beaucoup en Afrique, où nous avons vocation à construire des logements de très haute qualité environnementale.  Nous avons notamment un projet en Guinée équatoriale pour des maisons haut de gamme, appelées « maisons présidentielles ». Nous sommes très engagés afin de favoriser l’auto-construction en Afrique.  En outre, nous avons été consultés afin de construire plus de 6600 écoles au Sénégal. Il s’agit d’un plan d’envergure nationale et qui doit être réalisé dans un délai court, ce que nous sommes en mesure de faire.
 
Les maisons présidentielles en Guinée équatoriale
Les maisons présidentielles en Guinée équatoriale




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook