Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dailymotion finalement chez Vivendi





Le 7 Avril 2015, par

C’est finalement Vivendi qui va repartir avec Dailymotion. Le feuilleton qui a tenu l’industrie high-tech en haleine depuis 2013 devrait se terminer sur une solution franco-française.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Arnaud Montebourg avait opposé son véto au projet d’acquisition de Dailymotion par Yahoo en 2013 ; à l’époque, la transaction valorisait le deuxième plus important site de partage de vidéos à hauteur de 279 millions d’euros. Oui mais voilà, Yahoo est américain et cela n’a pas plus au ministre de l’Économie de l’époque qui souhaitait garder la « pépite » du web français entre des mains françaises… même si la notion de nationalité n’a pas beaucoup de sens dans le monde d’internet.

La deuxième tentative, cette fois chinoise, n’a pas non plus été du goût du résident actuel de Bercy. Emmanuel Macron a ainsi dit son opposition à l’acquisition de Dailymotion par PPCW, un groupe de médias chinois. Pourtant, cet achat faisait sens : YouTube est peu implanté en Chine et le site français y avait une carte à jouer. 

« La volonté du gouvernement français de favoriser la recherche d'une solution européenne décourage la participation d'entreprises internationales. Nous avons donc décidé de mettre un terme à nos discussions avec Dailymotion et ses propriétaires actuels », a expliqué, dépité, PCCW. Ce nouveau veto a eu pour conséquence de réveiller les investisseurs européens potentiels, et parmi eux Vivendi.

Le groupe de médias français, qui détient Canal+ et Universal, devrait donc ajouter une nouvelle corde à son arc pour 250 millions d’euros. Une solution franco-française donc, qui ne va sans doute pas aider à l’internationalisation de Dailymotion.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook