Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Espagne : un aéroport tout neuf vendu 10 000 euros





Le 19 Juillet 2015, par

La folie des grandeurs est bien terminée en Espagne, qui a subi une explosion de sa bulle immobilière en plus de la crise financière. Après avoir investi des centaines de millions d’euros dans des projets pharaoniques, les infrastructures sans intérêt économique n’intéressent plus grand monde.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Exception faite de quelques sites pour lesquels des investisseurs avisés voient des opportunités. C’est le cas de l’aéroport de Ciudad Real, situé au centre du pays et distant de la capitale Madrid de 235 kilomètres. La construction de cet ensemble a exigé un investissement de 450 millions d’euros, une somme faramineuse qui s’explique par les objectifs très ambitieux de l’époque : l’aéroport devait en effet accueillir 2,5 millions de passagers chaque année !

Oui mais voilà, deux ans après son inauguration, l’aéroport a déclaré faillite. Seuls 100 000 voyageurs avaient transité par les lieux entre 2008 et 2010… Flairant le bon coup, plusieurs entreprises étrangères ont participé aux enchères pour rafler les installations. Il y a notamment plusieurs groupes chinois, dont Tzaneen International qui offre royalement… 10 000 euros. Pas cher payé pour une infrastructure estimée à 40 millions… Mais la société a déjà versé les 2 millions d’euros d’aval, ce qui la qualifie pour la suite des enchères.

L’ambition de Tzaneen est immense : elle veut faire de l’aéroport une porte d’entrée en Europe pour les marchandises en provenance de Chine. Elle compte aussi investir de 60 à 100 millions d’euros pour remettre l’aéroport en fonctionnement. C’est le 15 septembre que le sort des lieux sera définitivement fixé.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : espagne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook