Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

États-Unis : attention à bien charger son iPhone avant de décoller !





Le 7 Juillet 2014, par

Depuis les attentats de septembre 2001, il est bien compliqué de voyager aux États-Unis, qui rencontrent depuis de grosses difficultés à concilier la nécessité de protéger leur territoire avec le confort des passagers — et donc, l’accueil qui est fait aux touristes.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Dernier exemple étonnant en date : si l’on souhaite se rendre aux États-Unis, il faudra désormais prouver que son smartphone ou son ordinateur portable est fonctionnel. La batterie des appareils électroniques se doit en effet d’être un minimum chargée : gare donc aux heures passées à attendre avant le vol, son iPhone en main !
 
La justification est sécuritaire, bien évidemment. Des terroristes pourraient glisser des bombes dans les logements des batteries des terminaux mobiles… Pour prouver que ces derniers ne sont pas des véhicules pour d’éventuels attentats, il faudra donc prouver aux agents de la TSA (la sécurité aérienne américaine) qu’ils fonctionnent.
 
Et si ça n’est pas le cas, l’appareil est susceptible d’être tout simplement interdit de vol ! Les voyageurs peuvent aussi être l’objet de fouilles supplémentaires, au risque de ne pas pouvoir embarquer à temps. Autant dire que l’on va partir à la chasse aux prises électriques dans les aéroports, un sport déjà pratiqué par de nombreux voyageurs.
 
La crainte des autorités est que les terroristes aient pu développer des explosifs impossibles à détecter aux rayons X, dont la taille réduite peut se glisser dans des espaces étroits. Une crainte qui rappelle les explosifs logés dans les chaussures…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook