Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Facebook : des résultats bien au-dessus des attentes





Le 30 Janvier 2014, par

Le réseau social pourrait bien avoir cloué le bec des doctorants de Princeton et leur étude concernant sa disparition annoncée pour 2017. Car Facebook a enregistré une année record avec un bénéfice net et un chiffre d’affaires en hausse qui dépassent toutes les attentes des analystes du secteur portés surtout par les utilisateurs mobiles.


cc/flickr/pshab
cc/flickr/pshab
Mark Zuckerberg aura su convaincre après son introduction en Bourse très critiquée en mai 2012 où le titre, après avoir atteint des records, avait rapidement chuté (ce qui n’avait pas manqué d’attirer le regard de la Sec, le régulateur boursier américain). Mais ce mauvais épisode semble définitivement derrière lui.

Comme prévu dans le business model du réseau social, c’est surtout la publicité qui a permis ces résultats record. Avec un chiffre d’affaires de 7,9 milliards de dollars, Facebook signe une croissance à deux chiffres : +55% en 2013 par rapport à 2012. Un chiffre d’affaires essentiellement composé de la publicité en ligne qui représente 76% du total.

Le bénéfice net du groupe, de son côté, n’a pas déçu non plus : 1,5 milliard de dollars dont un tiers environ (523 millions de dollars) engrangés durant le quatrième trimestre 2013. De quoi rassurer les Bourses et les investisseurs.

D’ailleurs, le titre a de nouveau battu son record historique qui avait été établi le 21 janvier 2014 où l’action s’échangeait à 58,51 dollars. Ce mercredi 29 janvier 2013 les actions Facebook valaient 60,01 dollars en hausse de 12,11%.

Et le réseau se porte également bien au niveau de ses utilisateurs dont la croissance continue. Fin 2013 il y avait 1,23 milliard d’utilisateurs actifs au moins une fois par mois et près de 556 millions actifs tous les jours. De quoi contredire les prévisions des doctorants de Princeton qui avaient comparé le réseau social à une « maladie infectieuse » après avoir appliqué les théories d’expansion épidémique au comportement des utilisateurs de Facebook.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook