Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

GM&S Industry : déjà un dossier chaud pour le futur gouvernement





Le 17 Mai 2017, par

Les dossiers sociaux s’empilent sur le bureau du nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, le Premier ministre d’Emmanuel Macron. Un des plus urgents concerne GM&S Industry qui menace de fermer.


GM&S Industry, un équipementier qui travaille pour l’industrie automobile française, est basé à La Souterraine, dans la Creuse. L’entreprise est au bord de la liquidation judiciaire, ce qui pourrait mettre à la porte les 277 salariés de la société. Le dossier sera « prioritaire », a déclaré  RMC et BFM TV Christophe Castaner, porte-parole d’Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle.

Le futur ministre de l’Économie et des Finances prendra le dossier GM&S en priorité, mais Castaner a d’ores et déjà exhorté les constructeurs automobiles à prendre leurs responsabilités. « Il faut traiter d'urgence cette situation, cette entreprise, ces employés, dans le cadre d'un groupement avec les donneurs d'ordre, les grands groupes automobiles que nous connaissons », a-t-il déclaré.

Une manifestation de soutien s’est déroulée ce mardi 16 mai, avec plusieurs anciens candidats à l’élection présidentielle dont Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou. Du côté d’Emmanuel Macron, l’entourage a indiqué qu’il fallait lui laisser « quelques jours » pour étudier le dossier, étant donné que le gouvernement n’a pas encore été nommé. Les cas de plusieurs autres entreprises sont également prioritaires, comme Vivarte, Tati ou encore Mim.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : GM&S

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook