Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’épargne sera privilégiée en 2014, la consommation risque de baisser





Le 7 Janvier 2014, par

Quand il s’agit d’épargne, les Français sont souvent montrés comme les champions. En 2012, leur épargne représentait près de 15,6% de leur revenu, ce qui en faisait les épargnants les plus actifs d’Europe devant les Allemands. Et 2014 pourrait leur permettre de garder leur titre, même si cela aura un coût : la baisse de la consommation.


cc/flickr/Images_of_Money
cc/flickr/Images_of_Money
La banque ING Direct a réalisé une enquête avec l’Institut Ipsos pour vérifier quelle sera la tendance des Français en 2014. Vont-ils consommer ou épargner ? et alors que le Livret A est menacé d’une nouvelle baisse qui pourrait le mener à n’avoir que 1% de rendement, les Français sont formels : 2014 sera l’année de l’épargne.

Selon le sondage réalisé par Ipsos, 38% des Français estiment qu’ils vont être « plus responsables ». Une volonté sans doute dictée par les sommes retirées des plans d’épargne durant les derniers mois de 2013 (pour le seul Livret A, les Français ont retiré 4 milliards d’euros sur les 4 derniers mois de l’année passée). Pas étonnant, donc, que 41% des interrogés estime que les montants disponibles sur leur épargne ont baissé.

Mais cela pose un problème pour la croissance de la France et pour le gouvernement. Ce dernier espère en effet que la consommation devienne le moteur de la reprise économique en France. Une chose impossible si les Français préfèrent épargner puisque, logiquement, consommation et épargne ne font pas la paire.

Si la consommation baisse, une tendance qui s’est déjà réalisée en décembre 2013 puisque, malgré les fêtes de fin d’année, la hausse de la consommation n’a été que de 0,1% contre 0,4% en novembre de la même année, c’est donc la croissance, et par là la reprise économique et la sortie de la crise, qui risque de ne pas décoller.

Reste à savoir si cette volonté d’épargner se réalisera effectivement ou s’il ne s’agit là que d’une résolution du Nouvel An qui tombera dans l’oubli.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook