Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Grèce toujours dans le viseur des institutions mondiales





Le 20 Avril 2015, par

Même si la Grèce ne pèse que 0,3% de l’économie mondiale, le pays est un caillou dans la botte de ses créanciers internationaux. Ces derniers ont une fois de plus prié Athènes de faire le nécessaire pour remplir ses obligations internationales.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
C’est lors des « entretiens de printemps », en fin de semaine dernière, que le FMI, la BCE et le Trésor américain ont pu marteler, devant Yanis Varoufakis, le ministre des Finances grec, que le pays allait au devant de graves problèmes s’il ne remplissait pas ses engagements internationaux. Christine Lagarde a ainsi affirmé que la Grèce allait devoir rembourser un milliard d’euros en mai et qu’il n’était pas question d’un délai supplémentaire : « Le FMI n’en a jamais accordé depuis trente ans ».

Même discours de fermeté du côté de Mario Draghi qui ne veut pas entendre parler de « Grexit », cette sortie de la Grèce de la zone euro, une menace qui plane de plus en plus depuis l’arrivée au pouvoir de la nouvelle équipe en Grèce issue de la gauche radicale. Si jamais cela arriverait, cela signifierait un défaut de paiement du pays et la zone euro pourrait s’asseoir sur 110 milliards d’euros ; mais les conséquences seraient certainement plus dramatiques pour la Grèce que pour l’Europe, qui s’est dotée depuis le début de la crise d’outils financiers pour tenir un tel choc.

Quoi qu’il en soit, la Grèce est une fois de plus au pied du mur, avec des créanciers qui réclament les remboursements qui leur sont dus. Athènes aura-t-elle les finances nécessaires pour faire face à ses obligations ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : grèce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook