Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le fisc utilise Google Maps pour repérer les piscines non déclarées





Le 4 Mars 2017, par

Les services internet, c'est très pratique… pour l'internaute certes, mais aussi pour le fisc ! À Marmande, dans le Lot-et-Garonne, 300 piscines ont ainsi été découvertes par les services fiscaux qui ont épluché les images aériennes de Google Maps.


Google Maps est un outil utilisé par les inspecteurs du fisc pour débusquer les piscines des contribuables indélicats. Il leur a fallu comparer les déclarations fiscales des habitants de la commune avec la réalité du terrain, c'est à dire la présence de piscines dans le jardin de leurs résidences. Une enquête fastidieuse, mais qui paie finalement

300 de ces contribuables n'avaient pas déclaré ce bien : ils devront verser 100 000 euros dans les caisses de la ville. Néanmoins, les inspecteurs du fisc ne sont pas allés jusqu'à dresser des redressements rétroactifs. Ils ont en effet estimé, dans leur grande sagesse, que les contribuables n'étaient tout simplement au courant de la législation et, en toute bonne foi, n'ont pas déclaré la piscine. Ils seront maintenant au courant, c'est certain.

Exploiter Google Maps à des fins fiscales n'est pas une première. Plusieurs pays utilisent en effet ces images aériennes pour repérer les bâtiments et installations non déclarés, voire illégaux. L'exemple de Marmande va sans aucun doute donner des idées à d'autres services fiscaux en France.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : fisc

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"

Fusions acquisitions : les pièges de l’engagement

Louis BERNARD, auteur de "La gestion de crise illustrée", nous livre les enseignements de la crise des missiles de Cuba
















Rss
Twitter
Facebook