Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement confirme la hausse des taxes sur le diesel





Le 26 Septembre 2017, par

C'est la mauvaise nouvelle du jour pour les automobilistes. Le gouvernement a bel et bien confirmé que les prix du carburant à la pompe allaient augmenter l'année prochaine. Christophe Castaner a parlé d'une augmentation de 10% des taxes sur le diesel.


La rumeur courait depuis quelques jours d'une augmentation sensible du prix du carburant en 2018, notamment les tarifs du diesel. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a confirmé la hausse de 10% des taxes sur ce carburant en 2018, l'objectif de l'exécutif étant d'aligner la fiscalité du diesel et de l'essence. Ramené en euros, cette augmentation représente 7,8 centimes par litre. La baisse des prix du pétrole enregistrée depuis le début de l'année (8 centimes) sera donc complètement absorbée par cette augmentation des taxes.

Le diesel n'est pas le seul carburant dans la ligne de mire du gouvernement. Christophe Castaner confirme également la hausse du prix de l'essence, qui sera de l'ordre de 3,9 centimes par litre. Les taxes augmenteront donc pour les deux carburants, mais plus vite pour le diesel, toujours dans l'idée d'aligner les deux fiscalités. D'ici à la fin du quinquennat, selon les calculs de l'Union française des industries pétrolières (UFIP), la hausse sur les taxes sur le diesel atteindrait 31 centimes sur le litre. Et de moitié moins pour le litre d'essence (15 centimes).

Des hausses qui ne font pas, on s'en doute, les affaires des automobilistes. L'association Diésélistes de France, qui regroupe les entreprises spécialisées dans cette motorisation, ne conteste pas, sur le principe, l'alignement des fiscalités. Pourquoi favoriser un carburant sur l'autre ? En revanche, on se demande pourquoi le gouvernement a fait le choix d'ajouter des taxes plutôt que simplement baisser les taxes sur l'essence afin de favoriser la convergence.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : essence

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?