Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les consommateurs français très méfiants devant les avis des experts





Le 8 Juin 2015, par

Le consommateur français n’est pas dupe. Une enquête Ipsos le place même au premier rang des consommateurs les plus méfiants au monde !


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
81% des Français ne veulent pas se fier à l’avis des experts pour acheter un produit ou un service. Le consommateur hexagonal devance son homologue russe ou indien, où la méfiance est partagée par respectivement 68% et 60% des consommateurs.

Les Français ont une arme en poche pour les épauler dans leurs démarches d’achat : le smartphone. Grâce à cet appareil, ils peuvent comparer les prix, obtenir des critiques sur le produit provenant de plusieurs points de vue, se renseigner sur l’état de la concurrence. Ils préfèrent s’informer en ligne, parfois directement dans le rayon du magasin, plutôt que de s’en tenir aux conseils des experts.

Le consommateur hexagonal est très ciblé : les enseignes tentent par tous les moyens de lui vendre des produits. Or, ce dernier a désormais le pouvoir de tout savoir de manière sans doute plus impartiale que l’opinion du seul vendeur. Ces sollicitations incessantes expliquent sans doute le succès de l’économie collaborative de type services de covoiturage.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"