Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pauvreté : les couples et les seniors en difficulté pour le Secours catholique





Le 6 Novembre 2014, par

Dans son rapport annuel publié ce jeudi 6 novembre, le Secours catholique peint le tableau actuel pauvreté en France. Parmi les personnes les plus en difficulté, les seniors, les couples et les étrangers sont particulièrement représentés.


@Shutter
@Shutter

 Le Secours catholique a publié jeudi 6 novembre son rapport annuel sur la pauvreté, comme chaque année. Et les chiffres, qui portent sur l'année 2013, ne mentent pas. L’an dernier, l’association en pointe dans la lutte contre la précarité, a accueilli dans ses locaux 1,5 million de personnes en situation de grande pauvreté. 

 

A ce sujet, le Secours catholique estime que la France compte environ 8,5 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Un chiffre qui devrait augmenter dans les années à venir, puisque, si l’on se rapporte aux dernières données de l’Insee, le nombre de pauvres qui disposent, pour vivre, de moins de 40 % du niveau de vie médian, devrait passer de 1,4 à 2,3 millions.

 

Cette année, le Secours catholique tire la sonnette d’alarme au sujet des différents profils de pauvres. Les couples, les seniors et les étrangers sont de plus en plus nombreux à passer les portes des permanences de l’association. Les couples ont ainsi augmenté de 6 % entre 2012 et 2013. Quant aux plus de 60 ans, ils représentent désormais 8,5 % des personnes accueillies, contre 5 % en 2000. A noter enfin que 40 % des bénéficiaires de l’association sont des étrangers. 

 

En terme de ressources, le Secours catholique estime que 16 % des ménages accueillis n’ont absolument rien pour vivre. Pour les autres, le niveau de vie moyen s’élève à 515 euros par mois, soit 17 euros par jour. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook