Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Skoda annonce à son tour le nombre de ses véhicules truqués





Le 28 Septembre 2015, par

Volkswagen n'a pas fini de souffrir du scandale des moteurs diesel truqués. Après Audi qui a admis que 2,1 millions de ses voitures sont concernés par cette fraude massive aux tests antipollution, c'est au tour de Skoda d'avouer ses propres chiffres.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
La filiale tchèque de Volkswagen a annoncé ce lundi 28 septembre que 1,2 million de ses véhicules sont équipés du logiciel qui permet de tricher aux tests de mesure de la pollution. Jozef Balaz, le porte-parole du constructeur, confirme à l'AFP que « dans le cadre de la marque Skoda, il s'agit à l'échelle mondiale d'environ 1,2 million de voitures ». De quoi donner le tournis si d'aventure un rappel de ces véhicules devait être organisé.

Volkswagen devra expliquer aux autorités allemandes, avant le 7 octobre, comment le groupe compte s'y prendre pour mettre aux normes antipollution les voitures équipés du fameux logiciel. Une gageure tellement le nombre de ces véhicules, disséminés partout dans le monde, est important.

Volkswagen avait expliqué la semaine dernière, après le dévoilement du scandale, que 11 millions de voitures étaient concernées. Chez Audi par exemple, 1,4 million de véhicules ont été commercialisés en Europe, dont 577 000 en Allemagne et 13 000 aux États-Unis, pays où le scandale a éclaté.

Par ailleurs, le parquet allemand de Brunswick a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire à l'encontre de Martin Winterkorn, le PDG démissionnaire de Volkswagen, surnommé « monsieur qualité » au sein de l'entreprise. Il était censé connaître les moindres boulons de ses voitures…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : skoda, volkswagen

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook