Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une "liste positive" des consommateurs acceptant le démarchage téléphonique inquiète les entreprises du télémarketing





Le 25 Septembre 2013, par

Le démarchage téléphonique bientôt interdit ? Un amendement voté à l'initiative des sénateurs du groupe RDSE (radicaux) le 13 septembre dernier pourrait bouleverser le marché du télémarketing en France, qui pèse 7,3 milliards d'euros, dont 1,7 milliard externalisés, le reste étant le coût supporté en interne par les entreprises pour leurs relations téléphoniques avec leurs clients. En 2011, 250 000 personnes travaillaient en France dans un centre d'appel ou de relation clientèle, contre seulement 30 000 à l'étranger dans des centres d'appels francophones.


Le secteur du télémarketing externalisé pèse 1,7 milliard d'euros en France.
Le secteur du télémarketing externalisé pèse 1,7 milliard d'euros en France.

L'amendement a été ajouté dans le projet de loi Hamon relatif à la consommation et crée une liste positive de consommateurs acceptant le démarchage téléphonique.  Exactement le contraire de ce qui existe aujourd'hui : Pour l'instant, un abonné au téléphone fixe comme mobile doit faire la démarche auprès de son opérateur pour que celui-ci l'inscrive dans la liste anti-prospection, autrefois appelée liste orange.

Cet amendement a certes été ajouté par les sénateurs du groupe RDSE contre l'avis des rapporteurs du projet de loi et des représentants du gouvernement, mais son côté "populaire", défendant les droits des consommateurs, pourrait inciter les députés à le confirmer lors de la deuxième lecture du projet de loi. "Cette position témoigne de l’aberration des politiques publiques menées en France : alors que le législateur a enjoint les entreprises françaises à relocaliser leurs centres d’appels, elle veut maintenant leur interdire d’exercer" affirme mercredi 25 septembre la société Urban Call, spécialisée dans le télémarketing, dans un communiqué envoyé aux médias. Urban Call vient justement d'ouvrir un centre d'appel en région parisienne, créant 300 emplois, suite à une relocalisation.
 
Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin avaient fortement insisté l'an dernier auprès des opérateurs téléphoniques et des acteurs du télémarketing pour qu'ils relocalisent leurs centres d'appels dans l'Hexagone.... 


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook