Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Verizon en pole position pour l'acquisition de Yahoo





Le 18 Avril 2016, par

L'acquisition des activités de Yahoo bat son plein. Le portail internet intéresse plusieurs groupes, mais c'est Verizon qui tiendrait la corde avec un plan stratégique qui a du sens.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L'opérateur mobile et internet américain, qui se bat pour la première place avec son rival AT&T, est intéressé par Yahoo. Le groupe, qui a pour lui une réserve de trésorerie de 4,5 milliards de dollars, fait partie des prétendants possibles à l'acquisition de Yahoo.

Les candidats avaient jusqu'à ce lundi 18 avril pour se faire connaître, mais les principales têtes d'affiche ont fait défection. Google, que l'on disait intéressé, aurait eu du mal à faire face aux autorités régulatrices, notamment en Europe. Plusieurs groupes de médias (dont Time), ainsi que le concurrent AT&T, ont eux aussi été tentés un moment.

Mais Verizon a une carte intéressante à jouer : rapprocher AOL de Yahoo. L'ancien fournisseur d'accès à internet s'est reconverti dans le contenu et les médias. Marier cette filiale au portail internet, lui aussi spécialisé dans le contenu, a du sens. Il faut encore régler les problèmes capitalistiques, complexes quand on parle de Yahoo, et faire mieux que les fonds d'investissements eux aussi intéressés par le site web.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : yahoo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook