Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbnb : les résultats du premier trimestre 2022 redonnent confiance





Le 4 Mai 2022, par Paolo Garoscio

Le 3 avril 2022, Airbnb, leader du marché des locations temporaires, a dévoilé ses résultats pour le premier trimestre 2022. Si les comptes sont toujours dans le rouge, les pertes sont sans commune mesure avec celles d’un an auparavant : les effets de la crise de la Covid-19 et des restrictions de déplacement commencent à s’estomper. Sans compter que l’entreprise bénéficie des changements d’habitudes de travail.


Airbnb : un chiffre d’affaires en hausse de 70% sur un an

Pixabay/freestocks-photos
Pixabay/freestocks-photos
Fortement marquée, comme l’ensemble du secteur touristique et hôtelier, par la crise de la Covid-19, les confinements et les restrictions dans les déplacements, Airbnb commence à sortir la tête de l’eau. Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2022 a atteint 1,5 milliard de dollars, soit une hausse de 70% sur un an, et de 80% par rapport à 2019.

Ce n’est malheureusement pas suffisant pour couvrir les frais : le groupe enregistre une perte nette de 19 millions de dollars sur les trois premiers mois de l’année. Mais cette somme est en forte baisse : au premier trimestre 2021 Airbnb avait vu ses comptes plonger dans le rouge de 1,2 milliard de dollars.

Flexi-travail et hausse du coût de la nuitée profitent à Airbnb

Le groupe a de quoi être rassuré pour la suite : les habitudes des voyageurs ont changé. Désormais, face à l’adoption du flexi-travail, soit la possibilité de travailler d’autre part que de chez soi ou au sein de l’entreprise, les bailleurs font grimper les prix des nuitées. Les propriétaires qui louent leurs appartements ou maison veulent profiter également du fait que les locataires ne sont plus uniquement des vacanciers.

D’ailleurs, Airbnb souligne une augmentation de l’offre de maisons entières et de locations hors zone urbaine, surtout en Amérique du Nord. Les prix des nuitées sont également en forte hausse : +37% par rapport à 2019, soit 168 dollars la nuit en moyenne. Et comme Airbnb perçoit une commission sur le prix de la location, cette augmentation fait automatiquement augmenter les revenus du site Internet.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook