Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Législatives : le risque du « décrochage durable de l'économie française »





Le 20 Juin 2024, par Aurélien Delacroix

L'Association française des entreprises privées (Afep), qui regroupe 117 des plus grandes entreprises françaises, a lancé un avertissement cette semaine concernant les conséquences économiques potentiellement graves des prochaines élections législatives anticipées.


Les entreprises privées sonnent l'alarme pour les législatives

Dans un communiqué, l'Afep souligne que le principal danger réside dans un « décrochage durable de l'économie française et européenne », aggravé par des politiques d'isolement international et une fuite en avant budgétaire.

Cette déclaration de l'Afep, rare pour l'association, arrive à seulement quinze jours des scrutins prévus les 30 juin et 7 juillet, décidés par Emmanuel Macron suite aux résultats des élections européennes où le Rassemblement national a pris la tête. L'association met en garde contre une situation qui pourrait « compromettre le maintien de l'emploi » et le modèle social français. Elle appelle tous les partis politiques à faire preuve de « responsabilité budgétaire ».

Le contexte économique fragile de la France

L'Afep, présidée depuis juin 2023 par Patricia Barbizet, insiste sur l'importance de la stabilité économique et de la confiance dans le monde des affaires. Elle appelle à poursuivre les efforts pour la transformation des services publics et à maintenir une politique d'ouverture économique, essentielle pour valoriser l'excellence française. Elle rappelle que ses entreprises emploient 12 % des salariés du secteur privé et contribuent à 15 % du PIB marchand français.

Cette prise de position s'aligne avec celle, plus prudente, du Medef, qui, le 12 juin, avait exprimé ses réserves après l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale par Emmanuel Macron. Le Medef, représentant les intérêts patronaux, s'interroge sur la stratégie à adopter face à la montée du Rassemblement national et s'inquiète de l'impact potentiel sur l'économie française.

Les prochaines élections législatives anticipées sont perçues comme un moment crucial pour l'économie française. Les grandes entreprises, par le biais de l'Afep, expriment leurs préoccupations face à l'incertitude politique et économique, et appellent à des mesures prudentes pour éviter un décrochage durable. L'enjeu est de taille : il s'agit de préserver l'emploi, le modèle social et la compétitivité de la France dans un contexte global marqué par de nombreuses tensions économiques.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook