Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Apple lance une chasse aux failles informatiques





Le 5 Août 2016, par

Apple va proposer de l’argent, beaucoup d’argent, aux chercheurs en sécurité qui dénicheront des failles de sécurité dans le système d’exploitation de l’iPhone et dans ses services dans le nuage, iCloud.


Les sommes versées par le constructeur californien peuvent aller jusqu’à 200 000 $ pour la découverte de vulnérabilités dans le logiciel interne (firmware) d’un iPhone, ou encore 50 000 $ pour toute faille touchant aux données stockées dans iCloud. Des sommes alléchantes censées détourner les hackers de revendre leurs découvertes à des agences de sécurité ou des entreprises privées exploitant ce type de failles.

Apple a pris son temps avant de lancer ce type de programme de « chasse aux bugs ». D’autres entreprises du secteur de l’informatique se sont lancé bien avant, à l’instar de Google, de Facebook, Microsoft et d’autres encore. Le créateur de l’iPhone y va cependant à pas comptés, puisque seuls une dizaine de chercheurs en sécurité ont été invités par la firme à la pomme à venir fouiller dans ses logiciels ; toutefois, d’autres chercheurs pourront être recrutés au fil des découvertes.

L’entreprise de Cupertino a sans doute été échaudée par ses déboires du début d’année avec le FBI. Les enquêteurs fédéraux ont fait appel à des hackers pour récupérer le contenu d’un iPhone ayant appartenu à un terroriste, avec succès. L’agence avait déboursé un million de dollars.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France
















Rss
Twitter
Facebook