Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Arianespace : des lancements jusqu'en 2018





Le 12 Septembre 2016, par

Difficile de trouver une entreprise plus optimiste qu'Arianespace actuellement ! Le groupe européen de lanceur de satellites a annoncé que son carnet de commandes était plein, ou presque, jusqu'en 2018.


Lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée au World Satellite Business Week de Paris, Stéphane Israël le PDG de la société, a fait savoir qu'Arianespace allait effectuer 56 lancements dans les prochaines années. À elle seule, Ariane 5 sera utilisée pour 22 lancements.

Jamais « n'avons jamais eu autant de satellites à lancer », s'est réjoui le patron de l'entreprise. Le carnet de commandes atteint 5,3 milliards d'euros, avec 8 contrats supplémentaires remportés depuis le début de l'année. Et cela devrait se poursuivre, depuis que le concurrent américain Space X a vu une de ses fusées exploser au décollage, l'obligeant à rester au sol pendant une durée d'un an.

Arianespace compte d'ores et déjà certaines « manifestations d'intérêt » de la part de clients potentiels. Sans doute les mêmes qui comptaient sur Space X… Il y a fort à parier que cette mésaventure fera augmenter les prix des lancements, ce d'autant que comme l'a rappelé Stéphane Israël, « la place est limitée » dans les fusées Ariane.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ariane

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook