Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Boeing réduit une fois encore ses effectifs





Le 18 Avril 2017, par

Les temps sont difficiles pour Boeing. Le constructeur américain d’avions a en effet annoncé la mise en place d’un plan de départs volontaires et même des licenciements secs. Des centaines d’ingénieurs et de cadres sont concernés.


Ces départs interviendront à partir du 23 juin. Ce sont en particulier les lignes de production situées dans l’État de Washington qui sont concernées : Boeing y emploie plus de 70 000 salariés, qui produisent le 737 MAX, version plus économe en carburant et remotorisée du 737. Ces réductions d’effectifs s’opéreront via un plan de départs volontaires, indique-t-on du côté de l’entreprise, et pour certains cas des licenciements secs.

Il s’agit pour Boeing d’accroître sa compétitivité et « d’investir dans le futur ». Ces départs suivent une autre réorganisation qui avait eu lieu en début d’année : plus de 300 postes d’ingénieurs avaient alors été supprimés, ainsi que 1 500 mécaniciens. Là aussi il s’agissait d’un plan de départs volontaires, dans une entreprise qui compte 146 962 personnes. Boeing ne cesse de réduire ses effectifs depuis un an : le groupe a supprimé 7,6% de ses postes.

L’an dernier, Airbus avait dépassé Boeing d’une tête avec 731 appareils commandés, contre 668 pour le rival américain. L’avionneur européen a engrangé près de 141 milliards de dollars de commandes, contre 94 millions pour Boeing. En revanche, le groupe US a fait mieux en termes de livraisons d’unités : 748 avions livrés, contre 688 pour Airbus.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : boeing

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France
















Rss
Twitter
Facebook