Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ceta : finalement, la signature entre l’Union européenne et le Canada





Le 30 Octobre 2016, par

Le Canada et l’Union européenne ont fini par signer, ce dimanche 30 octobre, le Ceta, l’accord de libre-échange entre ces deux régions du monde. Une signature qui n’a pas été simple à obtenir malgré des années de discussion entre Bruxelles et Ottawa.


Le suspense a duré jusqu’à la dernière minute. Le parlement de la Wallonie, cette région francophone belge de 3,6 millions d’habitants, avait en effet opposé son véto à la signature de cet accord. Après avoir obtenu quelques concessions, les Wallons ont fini par donner leur feu vert ce jeudi, entraînant dans un effet domino l’accord de la Belgique puis celui de l’Union européenne.

C’est dans l’urgence que la Commission européenne et les instances de l’UE ont convoqué un sommet ce dimanche, afin de ratifier le Ceta en présence de Justin Trudeau, le Premier ministre canadien. Ce dernier s’est réjoui de la signature : « Les choses difficiles sont difficiles, mais on a pu réussir », mais il a aussi montré un certain agacement de voir qu’un accord de libre échange aussi important pouvait être bloqué de la sorte. « Si "l'Europe est incapable de signer une entente commerciale progressiste avec un pays comme le Canada, avec qui l'Europe pense-t-elle faire affaire dans les années à venir ? », avait-il lancé.

Mais les partenaires de cet accord sont encore loin d’avoir gagné la partie. Le Ceta doit maintenant être ratifié par tous les parlements nationaux et régionaux des 27 États membres de l’Union européenne, ainsi que par le parlement canadien. Une étape qui s’annonce riche en rebondissements… 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ceta

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"