Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Conduire sur les autoroutes coûtera moins cher





Le 10 Novembre 2014, par

Les péages des autoroutes devraient baisser à moyen terme. Emmanuel Macron, le ministre de l'Économie, s'y est engagé alors que les sociétés d'autoroutes engrangent une rentabilité d'au moins 20% par an.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
C'est durant l'émission Capital de M6, où il était invité, qu'Emmanuel Macron a pris cet engagement : la pression sera telle sur les sociétés autoroutières qu'elle n'auront d'autre choix que de baisser les tarifs des péages qui assomment les portefeuilles des conducteurs qui empruntent leurs routes.

L'Autorité de la concurrence avait pointé du doigt la rentabilité ahurrissante de ces sociétés autoroutières qui peuvent engranger jusqu'à 20% de rentabilité par an, et parfois plus, alors que la crise frappe durement. Afin de remettre ces entreprises au pas, le ministre de l'Économie veut donner plus de pouvoir à une autorité de régulation, qui pourrait être l'Araf (Autorité de régulation des activités ferroviaires). Il s'agira de « baisser les tarifs là où ce sera possible », nuance toutefois Emmanuel Macron.

« Concrètement, année après année, nous allons verrouiller et maintenir la pression pour baisser la rentabilité des sociétés d'autoroutes. Nous ferons baisser les tarifs là où c'est possible », a déclaré le ministre, qui était présent sur le plateau de l'émission pour « vendre » les mesures de sa loi sur l'activité.

Au chapitre des professions réglementées, il souhaite par exemple que les tarifs des notaires soient réalignés des « coûts réels », et il veut également ouvrir la profession plus largement. Quant au travail du dimanche, qui sera autorisé 12 semaines par an, les salariés seront non seulement compensés, mais les décisions d'ouverture seront laissées aux branches et aux territoires.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook