Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

États-Unis : Apple emploie directement ou indirectement un million de personnes





Le 9 Janvier 2015, par

La boutique d'applications mobiles d'Apple est en pleine forme. Malgré la rude concurrence d'Android, l'App Store d'iOS est un véritable succès qui rapporte aux développeurs.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Et la première semaine du mois de janvier a signé un record : c'est près d'un demi-milliard de dollars qui ont été dépensés en ligne, en achat d'applications et en micro-paiements, ces contenus à acheter au sein des logiciels. Le 1er janvier a marqué également un record, d'après le communiqué d'Apple.

Sur l'année, l'App Store (qui compte 1,4 million d'applications accessibles dans 155 pays) a reversé 10 milliards de dollars aux développeurs, dont 8 milliards à des développeurs américains. Les dépenses des utilisateurs de produits mobiles d'Apple ont dépensé 50% de plus en 2014. Depuis 2008 et le lancement de la boutique, les éditeurs ont généré 25 milliards de dollars de revenus.

Toute cette activité permet évidemment de créer des emplois. Le constructeur américain s'enorgueillit de compter 627 000 emplois liés de près ou de loin à l'écosystème iOS (iPhone et iPad). L'entreprise ajoute que 334 000 emplois ont été créés grâce à la croissance des activités d'Apple. En y ajoutant les 66 000 emplois direct, le créateur du Mac a généré plus d'un million d'emplois aux États-Unis.

Parmi les emplois créés directement par Apple, on compte par exemple les 41 100 ouvriers qui seront attachés pendant trois ans à la construction des nouveaux bâtiments de l'entreprise, ou encore les 19 000 employés des centres d'appels.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple, iphone

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook