Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Euro 2016 : une bonne opération pour les diffuseurs ?





Le 12 Juillet 2016, par

L'Euro de football s'est terminé par la victoire du Portugal, mais si côté sportif il y a tout lieu d'être satisfait par la compétition, qu'en est-il pour les médias ayant couvert l'événement ? Le bilan purement comptable est moins reluisant.


En diffusant une finale qui s'est terminé sur des prolongations, M6 a pu facturer le spot de publicité le plus cher de toute l'histoire de la télévision ! Un annonceur devait en effet payer la bagatelle de 320 000 euros pour 30 secondes durant ces fameuses prolongations, contre 270 000 euros pour le reste du match. Il faut dire que l'audience a été au rendez-vous : la chaîne a regroupé 21 millions de téléspectateurs, soit 73% de part d'audience — du jamais vu depuis dix ans.

L'autre diffuseur principal de la compétition, TF1, n'a pas à jalouser l'ex-petite chaîne qui monte : la diffusion de la demie-finale entre la France et l'Allemagne a attiré 19,2 millions de téléspectateurs. Mais l'argent généré par ces matchs ne permettra sans doute pas d'éponger les dépenses occasionnées auprès de l'UEFA pour en acquérir les droits de diffusion. 

« Une opération de prestige », a justifié Nicolas de Tavernost, président du groupe M6, au micro de RTL ce lundi 12 juillet. M6 a en effet signé un chèque de 25 millions d'euros pour 11 matchs, TF1 50 millions pour 11 rencontres supplémentaires. La première chaîne devrait récupérer des recettes publicitaires de 70 millions, dans l'absolu car ce montant ne tient pas compte des remises commerciales — et celles-ci peuvent représenter la moitié du tarif normal…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : euro 2016

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook