Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

G20 : les États-Unis seuls contre tous





Le 19 Mars 2017, par

Le G20 Finances, réunissant les ministres des Finances des vingt plus grandes puissances du monde, a reflété toutes les difficultés de travailler avec les États-Unis sous administration Trump.


Le communiqué final de la réunion qui s'est tenue à Baden-Baden, en Allemagne, ne fait ainsi aucune mention à la condamnation du protectionnisme économique, ni au soutien à l'accord de Paris sur le climat. Deux thèmes qui sont au cœur de la politique du nouveau président américain, qui veut refermer les portes de l'économie US et réduire les régulations environnementales.

L'an dernier, durant la même réunion qui s'était tenue en Chine, le G20 écrivait noir sur blanc qu'il refusait le protectionnisme, qu'il encourageait une économie mondiale ouverte, qu'il soutenait le commerce global et les investissements et qu'il souhaitait le renforcement du système multilatéral. 

Steven Mnuchin, le nouveau secrétaire au Trésor, a pourtant martelé qu'il croyait au libre-échange, mais… pour un commerce « équilibré ». Les États-Unis ont l'intention de renégocier certains accords jugés défavorables, notamment au niveau de l'Organisation mondiale du commerce. Des mesures protectionnistes sont également à l'étude, en particulier une taxe sur les importations qui fait grincer des dents du côté de Pékin. Le prochain rendez-vous est fixé à Hambourg les 7 et 8 juillet prochains, durant lequel les chefs d'État et de gouvernement vont se rencontrer.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : donald trump

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"

Fusions acquisitions : les pièges de l’engagement

Louis BERNARD, auteur de "La gestion de crise illustrée", nous livre les enseignements de la crise des missiles de Cuba
















Rss
Twitter
Facebook