Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier : plus dure sera la chute





Le 24 Juin 2014, par

Le coup est rude pour les spécialistes de la construction. La crise frappe durement le secteur du logement neuf, dont les mises en chantier chutent dramatiquement en 2014.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
En 2011, le secteur avait comptabilisé 420 000 mises en chantier. En 2013, ce sont 330 000 logements neufs qui ont été construits. Alors qu'il faudrait 500 000 logements pour assurer un renouvellement du parc immobilier français et ainsi, faire baisser les prix des loyers, de mars à mai 2014 le nombre de mises en chantier a baissé de 19,7% par rapport à 2013. Le recul sur 12 mois est de 8,5% « seulement »… soit deux points de plus par rapport à avril.
 
De fait, il ne devrait se construire cette année moins de 300 000 logements en France. Si des raisons conjoncturelles peuvent expliquer le ralentissement des mises en chantier (en particulier en mai avec ses trois ponts), le secteur souffre de graves problèmes structurels. Les investisseurs pointent ainsi aux abonnés absents, bien aidés par un gouvernement qui a multiplié les barrières fiscales — visiblement, l'exécutif a compris son erreur et revient à des législations plus souple, notamment en ce qui concerne la pression fiscale.
 
Les nouveaux maires élus en mai ont gelé l'examen des permis de construire, jusqu'à ce qu'ils soient en place. Le foncier se fait lui de plus en plus rare, donc cher. Enfin, la période n'incite pas nécessairement à acheter un bien immobilier : les acheteurs ne se bousculent pas au portillon; il y en a ainsi sur le marché deux acheteurs pour trois biens disponibles…
 
Cette situation bloquée va amener la ministre du Logement, Sylvia Pinel, à annoncer une série de mesures afin de réanimer un marché atone.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook