Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’économie du partage de plus en plus prisée par les Français





Le 12 Janvier 2017, par

L’économie du partage, ça rapporte. En quête perpétuelle d’économies, les Français ont embrassé les différentes possibilités qui leur permettent de partager toutes sortes de biens et de services.


D’après un sondage CSA pour Cofidis relayé par Le Figaro, les économies réalisées grâce à l’économie collaborative se montent en moyenne à 495 euros par an. Parmi les pratiques les plus courues, l’utilisation d’un service de covoiturage permet d’économiser 257 euros en moyenne ; louer son bien immobilier revient à s’éviter de dépenser 238 euros.

Si quatre consommateurs sur dix expriment le désir de se rendre utile, la principale motivation est d’économiser de l’argent, pour 87% des personnes interrogées. 76% des Français utilisent un service de l’économie collaborative pour gagner de l’argent. L’attrait pour ces solutions est réel ; ainsi, 95% des sondés ont déjà utilisé un de ces services, qu’il s’agisse d’une annonce sur Le Bon Coin ou pour voyager avec Blablacar.

Le pli est pris pour huit Français sur dix qui louent ou vendent des biens en ligne. Dans les mêmes proportions, les consommateurs ont acheté un bien par le biais de ces services, quant 71% d’entre eux ont revendu un objet. C’est 8% de plus qu’en 2015, et ces pratiques ne devraient qu’augmenter encore.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook