Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Prime de Noël sera-t-elle versée cette année ?





Le 11 Décembre 2016, par

Y aura-t-il cette année une prime de Noël ? Ce dispositif, reconduit chaque année depuis 1998, n’a pas encore été annoncée alors que son versement tombe habituellement le 15 décembre.


Cette prime est automatiquement versée par la Caf, aux allocataires du RSA par la CSMA ou par Pôle Emploi pour les bénéficiaires de l’ASS, de l’AER ou de l’ATS. Ceux qui disposent de la prime forfaitaire mensuelle de reprise d’activité y ont également droit. En 2015, cela a représenté deux millions de personnes, pour un coût estimé de 400 millions d’euros.

Le montant de la prime de Noël est évidemment variable. L’an dernier, elle se montait à 152,45 euros pour une personne seule sans enfants, et à 228,67 euros pour un couple sans enfants également. Le dispositif passe à 274,40 euros pour un foyer comprenant un adulte et deux enfants, et de 320,14 euros pour un couple et deux enfants.

Habituellement, c’est le Premier ministre qui en fait l’annonce au début du mois de décembre. Mais comme on l’a vu, il y a eu des bouleversements à la tête de l’État, avec un changement de locataire à Matignon. Bernard Cazeneuve fera-t-il une annonce en début de semaine ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?