Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le chinois Chosun relance la course au Club Med





Le 15 Septembre 2014, par

L'incroyable feuilleton à rebondissements de l'achat du Club Med. Nouvel épisode aujourd'hui avec une nouvelle contre-offre du chinois Chosun, qui semble bien décidé à remporter le club de vacances au nez et à la barbe de l'italien Global Resorts.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Fosun, qui fait partie du groupe d'investissement Gaillon Invest qui en détient 85,1%, a proposé au dernier jour possible (c'est à dire vendredi 12 septembre) une contre-offre qui valorise l'action du Club Med à 22 euros pièce. C'est un euro de plus que le rival Global Resorts, détenu par l'italien Andrea Bonomi. Le Club Med est désormais valorisé dans son ensemble 806 millions d'euros (plus 60 millions de rachats divers).
 
Dans le nouveau schéma capitalistique proposé par Chosun, ce dernier serait détenteur de la majorité du capital de l'entreprise (pour que l'OPA soit réussie, il faut dépasser les 50% du capital). La part d'Henri Giscard d'Estaing, actuel PDG du Club Med, serait revue à la baisse : de 8%, elle passerait dès lors à 2,5%. Par ailleurs, U-Tour, une agence de voyage chinoise, serait détentrice de 7,5%.
 
Cette contre-offensive de dernière minute montre que Chosun ne compte pas laisser la route libre à Andrea Bonomi. Son groupe, Global Resorts, s'est ainsi contenté d'annoncer qu'il prenait acte de la nouvelle offre de son concurrent. Étant donnée l'implication personnelle de Bonomi dans ce dossier, il ne fait à peu près aucun doute qu'une nouvelle offre va émaner de Global Resorts : « Nous allons étudier avec attention toutes les options », explique t-il dans le communiqué.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook