Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le tabac a reculé en France en 2016





Le 16 Janvier 2017, par

Les professionnels de la santé saluent la baisse des ventes et de la consommation de tabac en France durant l'année 2016. En revanche, les buralistes pointent le manque à gagner induit par le marché parallèle.


Logista, le principal distributeur de tabac en France, a fait les comptes. Alors que 2015 avait vu, pour la première fois depuis 2009, une progression de 1% du volume des ventes, pour 2016 le chiffre est en recul de 1,2%. Les livraisons chez les buralistes se sont établies à 44,92 milliards de cigarettes. Les ventes ont elles reculé de 1,1%. Le marché du tabac en France représente encore 15,17 milliards d'euros.

Les professionnels de la santé se réjouissent de ce recul. Ils attendent aussi beaucoup des hausses des prix attendues à la fin janvier pour amplifier le mouvement à la baisse. Le paquet de cigarettes devrait ainsi augmenter de 30 à 40 centimes, le tabac à rouler de 1,40 à 1,60 euro selon les marques. Avec l'introduction du paquet neutre début janvier, c'est une mesure qui va permettre de réduire la consommation de tabac.

Du côté des buralistes, le constat est évidemment bien différent. On estime en effet que le prix élevé du tabac amplifie un marché parallèle qui dégrade leurs chiffres d'affaires et amenuise les recettes fiscales de l'État. D'après une étude KPMG, le marché noir représentait plus d'une cigarette sur quatre (27,1%) en France en 2015…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tabac

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook