Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Manuel Valls présente la démission de son gouvernement, François Hollande le reconduit





Le 25 Août 2014, par

C'est une rentrée politique sur les chapeaux de roues qui s'annonce ! Après les critiques d'Arnaud Montebourg et Benoit Hamon ce week-end contre la politique économique du gouvernement, on attendait des sanctions... C'est finalement tout le gouvernement qui démissionne (ou qui est démissionné).


On (ne) prend (pas) les mêmes, et on recommence. Plutôt que de sanctionner Arnaud Montebourg ou Benoit Hamon pour leur propos dissidents ce week-end à la fête de la Rose, Manuel Valls et François Hollande ont décidé de frapper fort : Valls vire tout le monde, et reforme une nouvelle équipe !

Pourtant, Manuel Valls est en place depuis seulement moins de cinq mois : son décret de nomination date du 31 mars ! Cette démission surprise, et cette reconduction de Manuel Valls pour former une nouvelle équipe, va être longuement interprétée par les politologues de tout poil mais on peut raisonnablement lister ici quelques hypothèses : 

1) Manuel Valls ne supporte pas la contradiction, les dissensions, il veut que l'on marche droit. Or, la moitié de son gouvernement lui échappait déjà, en particulier Montebourg et Hamon. Il a posé un ultimatum à François Hollande : c'est eux, ou c'est moi.

2) La situation économique qui se dégrade à vitesse accélérée conduit Manuel Valls à envisager un nouveau scénario : celui d'un gouvernement de techniciens plutôt que de politiques, pour couper court au problème des luttes de courants politiques au sein de la gauche. 

3) Cette démission du gouvernement est une opération de la dernière chance pour le tandem opportuniste Valls-Hollande, destinée à  tenter de reprendre le contrôle de la majorité, avant une dissolution.


Frederic Legrand / Shutterstock.com


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook