Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Près d'un Français sur deux a baissé son chauffage en 2012 pour faire des économies





Le 14 Novembre 2013, par

La nouvelle n'a rien de très glorieuse : si 44 % des Français ont baissé leur chauffage lors de l'hiver dernier, c'est d'abord parce que près de la moitié d'entre eux (15 % de l'ensemble de la population) a du mal à boucler ses fins de mois et à payer ses factures d'énergie.


Résultat des courses, 79 % des personnes interrogées en 2013 dans le cadre de la 7e enquête sur l'énergie menée par le médiateur de l'Energie se disent inquiètent par le prix de celle-ci. Un chiffre en forte hausse, puisque l'an dernier seules 70% des personnes interrogées avaient répondu positivement à la question. 

Les nombreuses tergiversations de ces derniers mois autour du prix du gaz et de l'électricité, et des méthodes de calcul à utiliser pour les fixer, ont du participer à cette inquiétude montante chez les consommateurs. 


Autre enseignement de l'étude du médiateur : encore près de la moitié des Français (45 %) n'a pas intégré que l'ouverture à la concurrence était réalisée en matière de fourniture d'énergie. De même, 70% des personnes interrogées n'ont pas compris qu'EDF et GDF étaient concurrentes. 

Enfin, dernière surprise de cette enquête : 70% des sondés ont l'impression de payer des abonnements pour rien. Ils souhaiteraient désormais ne plus payer que pour l'énergie consommée, et non pour un droit d'accès à l'énergie. Or les abonnements, revenu par essence fixe des fournisseurs d'énergie, représentent une mane financière de plusieurs milliards par an, qu'il faudrait alors inclure dans le prix du kilowatt/heure de gaz ou d'électricité, et donc faire payer par tous… Pas simple !


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook