Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Professions réglementées : une grève pour protester contre la réforme





Le 12 Septembre 2014, par

Le projet de loi visant à libéraliser 37 professions réglementées n'allait pas manquer de provoquer des remous auprès des professionnels concernés. Ces derniers se sont ainsi prononcés pour une grève le 30 septembre.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Huissiers, avocats, opticiens, prothésistes dentaires, greffiers de tribunaux… tous seront dans la rue pour protester contre un projet de loi ardemment soutenu par le gouvernement et Emmanuel Macron, le ministre de l'Économie qui en a hérité de son prédécesseur, Arnaud Montebourg. Objectif : rendre 6 milliards d'euros de pouvoir d'achat aux Français en s'attaquant à des « monopoles » qui « captent par leur position des revenus pour des services payés trop chers qui entament le pouvoir d'achat des ménages », assurait l'ancien ministre sur la foi d'un rapport de l'Inspection générale des finances.
 
L'UNAPL (Union nationale des professions libérales) n'a pas de mots assez durs pour fustiger cette réforme : « Fin juillet, dans des termes stigmatisants et outranciers, l'ancien ministre de l'Economie et du Redressement productif, laissait entendre que les professionnels libéraux, qu'il n'avait jamais pris la peine de rencontrer, étaient des 'rentiers' qui spoliaient les Français, et qu'il en détenait la preuve dans un rapport 'explosif' qu'il tenait secret ».
 
L'Union regrette d'être restée dans le flou le plus total dans les décisions de libéraliser les professions réglementées. Toutefois, une rencontre aura lieu dans le courant de la semaine prochaine entre l'UNAPL et les ministres concernés (à savoir Christiane Taubira et Marisol Touraine). « L'UNAPL a dénoncé ces propos caricaturaux et outranciers, qui ont révolté les professionnels, rappelant que les professionnels libéraux vivaient de leur travail et non de 'rentes' », explique l'Union. Les huissiers sont déjà en grève illimitée depuis ce lundi.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook