Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Référendum sur le maintien dans l’UE : le maire de Londres rejoint le camp du non





Le 21 Février 2016, par

Le camp du non au référendum organisé par le Royaume-Uni pour rester ou sortir de l’Union européenne gagne un renfort de poids : Boris Johnson, le maire de Londres, a décidé de voter contre.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Boris Johnson est une personnalité outre Manche. Le maire de Londres est très populaire, et on lui prête même l’ambition de briguer la tête du Parti conservateur pour devenir un jour, qui sait, Premier ministre. Sa parole est donc forte et sa décision très attendue concernant le référendum pour ou contre l’Union du 23 juin.

« Il ne faut pas confondre les merveilles de l'Europe, les vacances en Europe, la nourriture fantastique et les amitiés, etc. et un projet politique qui est en marche depuis des décennies et menace maintenant d'échapper au contrôle démocratique », a-t-il déclaré. L’homme « aime l’Europe » et il a longtemps vécu à Bruxelles. Mais il a tout de même décidé de voter non au référendum.

C’est un coup dur pour David Cameron, qui a négocié un accord avec l’UE sur lequel il va s’appuyer pour faire campagne pour le oui. Plusieurs membres de son gouvernement ont d’ailleurs fait connaître leur opposition au maintien du pays dans l’Union européenne.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : royaume-uni

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook