Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taxis : nouvelle mobilisation contre Uber





Le 15 Décembre 2014, par

Les taxis grondent une fois de plus et veulent bloquer Paris en menant des opérations escargots autour de la capitale. Au cœur du mouvement, la survie de toute une profession.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
La décision du tribunal de commerce de Paris, tombée le 12 décembre, n'est pas allée dans le sens voulu par les taxis. La plainte, déposée par trois concurrents d'User le géant américain du VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur) était soutenue par les organisations professionnelles des taxis. Elle visait le service UberPop, lancé en février en France, et qui permet de mettre en relations automobilistes lambda et clients. « Concurrence déloyale », ont hurlé les taxis, mais au contraire d'autres pays européens où ce type de service a été interdit, le tribunal de commerce s'est jugé incompétent.

Le dossier est désormais entre les mains de la Cour d'appel. En attendant qu'une décision sur le fond soit prise, les taxis mettent donc la pression dans la rue et sur les routes. Ce sont trois organisations qui ont appelé à la manifestation : Taxi de France, le collectif des taxis parisiens et l'Association française des taxis. « Il s'agit de dire non à l'injustice, non au travail illégal », déclare t-on à la Fédérations taxis indépendants. « Autoriser UberPop, c'est mettre 57.000 taxis français sur le carreau, et donc 57.000 familles. Et ça, c'est hors de question, on ne se laissera pas faire » explique Ibrahim Sylla, président de Taxi de France.

Les taxis et les VTC sont donc partis dans un round, après que l'État ait pourtant largement intercédé en leur faveur avec le vote de la loi Thévenoud dont les dispositions entreront en vigueur au début de l'année prochaine. Et les prochains mois s'annoncent encore délicats.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : taxi, uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook