Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Après le Covid-19, ne reconstruisons pas la ligne Maginot !





Le 3 Avril 2020, par Philippe Cahen

Depuis le 16 mars, le président Macron nous dit en guerre. Que sera le monde après le Covid-19, après-guerre ?
Au lendemain de la Grande Guerre afin d’éviter un nouvel envahissement de la France par l’Allemagne, l’idée « géniale » du quartier général des armées sous le haut commandement du Maréchal Pétain, fut de construire la ligne Maginot. On sait ce qu’il en fut en juin 40. En 1934, de Gaulle dans « Vers l’armée de métier », fait l’impasse sur le couple char-avion. Pétain comme de Gaulle ont réfléchi dans la suite du présent. Pas dans le saut vers le futur, en prospective.


Image Pexels
Image Pexels
Nous devons nous préparer au monde après le Covid-19

La fin du confinement ne sera pas soudaine. Elle sera lente avec, il faut l’espérer, pas de retour au confinement strict. Cela prendra des semaines. Des mois. Et par étapes. L’Etat sera très largement endetté, les Français seront globalement plus pauvres, de nombreuses entreprises auront disparu, le chômage se sera fortement accru et le monde sortira de sa léthargie en plusieurs mois.

Nous serons loin du choc de la Libération de 1944 : Paris libéré en août, les embrassades et les fêtes. Nous serons assommés et avides de retrouver le monde d’avant, oubliant rapidement les résolutions nées du confinement comme on oublie les résolutions de la nouvelle année. Mais il n’y aura plus de monde d’avant. Peut-on imaginer une réunion tripartie sur les retraites en septembre 2020 : bon, où en étions nous … de l’âge pivot !? Impossible.

Construire un programme CNR pour les années 20 et 30

En 1946, c’est le programme du Conseil National de la Résistance préparé durant les années de guerre depuis 1944 qui fut mis en œuvre et marque encore la France actuelle notamment dans sa politique sociale. Cette préparation durant la guerre a permis sa mise en œuvre rapide, ainsi qu’un gouvernement d’union nationale. En ce temps de 1945, la France avait environ 40 millions d’habitants comme celle de 1880 et les évolutions sociales et technologiques étaient finalement lentes.

En 2020, on est loin de ce passé. Chaque 10 ans est à présent un monde nouveau.

Partant de cette hypothèse, il faut dès à présent créer un groupe de travail d’union nationale qui imagine le monde d’après le Covid-19. Le CNR, Conseil National de la Réinvention, doit s’élargir à une représentation nationale par exemple fondée sur la chambre des députés et utiliser les compétences du Conseil Economique Social et Environnemental. Il doit plancher sur le monde de 2030 pour savoir quels sont les choix français. Il ne s’agit plus de diagnostiquer, il s’agit de choisir et décider.

Le CNR a deux mois.

Le CNR, Conseil National de la Réinvention, doit dès à présent réfléchir au monde d’après.
Pour ne pas recréer la ligne Maginot, le CNR ne doit pas partir du monde d’avant, de 2020, mais prendre des paris sur le monde d’après.

Partons d’une hypothèse simple : que se passerait-il si cette crise avait lieu en 2030 et non en 2020 et émettons des hypothèses : la 5G serait en place avec plus de puces (facteur mille), de robots, drones et véhicules autonomes, de travail et études à distance, de nouvelle médecine, de nano et biotechnologies partout, etc. ; la pollution serait plus dense et la température plus élevée, le niveau des océans plus élevé, et plus de populations habiteraient les campagnes ; les pays fonctionneraient par bloc (Occident, Chine, inde, Amérique latine, pays Slave, Afrique subsaharienne, …) et la Chine serait la première puissance mondiale ; une sorte de gouvernement mondial se mettrait en place partant de l’ONU avec de nouveaux membres permanents du conseil de sécurité ; on produirait plus en micro productions, micro usines y compris en pharmacie ; le monde hors Afrique et quelques pays d’Asie aurait pleinement conscience du vieillissement de leur population et appellerait à l’immigration ; la France pourrait-t-elle encore vivre au-dessus de ses moyens avec un tel état providence ; etc. Ce ne sont que des hypothèses.

Ces hypothèses sont sans doute fausses, incomplètes, superficielles, infondées … mais il faut bien partir d’hypothèses prospectives. Le monde de 2010 n’imaginait pas le monde de 2020 tel qu’il est ou tout au moins partiellement. La révolution du télétravail, des réunions par vidéo-conférence, des divertissements numériques (Netflix), etc. est plus rapide qu’imaginée il y a 10 ans.

Imaginons simplement pour 2030 la révolution tout à fait possible des transports autonomes ! Cela révolutionne la ville, voire les campagnes. Quand bien même il faudra des années pour installer les transports autonomes, c’est tout un état d’esprit nouveau qui se mettra en marche : l’usage l’emporte sur la propriété. Le monde de 2030 sera loin du monde de 2020. C’est celui de 2030 sur lequel il faut s’inspirer pour construire l’après Covid-19.

Une chance unique

Pour la France, cette situation est une chance unique. Chacun a conscience que l’éducation, le logement, la santé, la retraite, les cotisations sociales et les impôts, les écarts de rémunération, etc. doivent retrouver un nouvel équilibre, se construire sur des bases nouvelles, plus saines et donnant à chacun la fierté d’appartenir à la même nation pour construire son bonheur collectif et individuel. Une nouvelle société se créera à partir de ce programme.

Ce n’est pas à la sortie du confinement qu’il faudra y réfléchir, mais dès à présent. Le Conseil National de la Réinvention doit se mettre en place immédiatement au risque de construire une nouvelle ligne Maginot pour répondre à un passé révolu.

Je repars en plongée …
 
Philippe Cahen
Conférencier prospectiviste
Dernier livre : « Méthode & Pratiques de la prospective par les signaux faibles  », éd. Kawa






 


France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook