Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

737 MAX : vers une suspension de la production ?





Le 16 Décembre 2019, par François Lapierre

Depuis neuf mois, le 737 MAX est cloué au sol, interdit de vol depuis après deux accidents aériens. Boeing poursuit la production de son avion vedette, mais le constructeur pourrait la réduire fortement, voire la suspendre.


Neuf mois sans voler

Depuis le mois de mars, les 737 MAX s'accumulent sur les parkings des usines de Boeing, sans pouvoir être livrés à leurs clients. Et à l'heure actuelle, le flou règne complètement sur le retour en service de l'avion vedette du constructeur. Les tests se poursuivent pour régler les problèmes de fiabilité qui ont provoqué les crashs d'Ethiopian Airlines en mars dernier, et de Lion Air en octobre 2018. Deux accidents au lourd bilan humain (346 morts). La FAA, l'agence de régulation aérienne américaine, devra au préalable donner son feu vert au retour de l'avion dans les airs. Une décision qui va encore demander plusieurs mois de travail et de réflexion.

La conséquence de ce temps d'attente, c'est que les avions s'entassent dans les hangars et les parkings des lignes de production de Boeing, qui a déjà décidé d'une réduction de la cadence de fabrication. Boeing produit désormais 42 unités chaque mois, soit dix de moins qu'habituellement. Selon le Wall Street Journal, l'avionneur pourrait prendre une décision drastique : abaisser encore le rythme de fabrication, voire la suspendre tout simplement.

Les craintes des voyageurs

Une suspension aurait un impact significatif sur les capacités industrielles de Boeing. Il faudra plusieurs semaines avant de redémarrer la production de l'avion. Le 737 MAX est, ou était, le best seller du constructeur et en dépit des difficultés, il signait toujours des contrats avec des compagnies aériennes. L'arrêt provisoire de l'assemblage de l'avion serait de mauvais augure.

Boeing et ses clients doivent de plus faire face aux craintes des passagers et du personnel navigant. Un sondage Bank of America montre que seuls 20% des consommateurs ont confiance dans le 737 MAX. 60% d'entre eux préfèrent attendre six mois avant de prendre cet avion. Les compagnies aériennes vont affronter le défi du taux de remplissage, sans oublier les rabais qu'il faudra consentir pour attirer les voyageurs dans les 737 MAX.



Tags : Boeing

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook