Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Assurance chômage : les mesures choc du gouvernement





Le 18 Juin 2019, par La rédaction

La réforme de l’assurance chômage est désormais entre les mains du gouvernement, après l’échec des négociations entre les partenaires sociaux. Et l’exécutif veut frapper fort.


L’Unédic, l’organisme de gestion de l’assurance chômage, va accuser cette année un déficit de 1,9 milliard d’euros, qui suit un autre déficit de 1,8 milliard en 2018. Ce n’est qu’en 2021 que l’Unédic devrait présenter un excédent, ce qui sera une première depuis 2008. Mais la dette reste abyssale : plus de 37 milliards cette année, un montant qui va continuer à se creuser jusqu’en 2020. Puis, la dette devrait baisser. Le gouvernement veut aller plus loin et ce mardi 18 juin, Edouard Philippe et Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, ont présenté un ensemble de mesures visant à renforcer les règles de l’assurance chômage.

 

Le Premier ministre, qui avait fait part un peu plus tôt des mesures envisagées par le gouvernement aux partenaires sociaux, a l’intention de mettre en place un mécanisme de bonus-malus pour les entreprises qui abusent des contrats courts. Sept secteurs ont été identifiés. Par ailleurs, il faudra maintenant travailler six mois pour prétendre aux allocations d’assurance chômage. Et les demandeurs d’emploi qui touchent plus de 4 500 euros bruts par mois subiront une dégressivité de leurs allocations. Enfin, le gouvernement veut renforcer les règles qui favorisent les allers et retours entre les périodes de travail et de chômage.

 

Ces mesures seront mises en musique à partir de cet été, via des décrets. Le gouvernement entend réaliser des économies de l’ordre de 3,4 milliards d’euros entre 2019 et 2021, en réduisant le nombre de demandeurs d’emploi de 150 000 à 250 000 personnes sur la même période.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook