Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

De nouveau des motos Peugeot sur les routes





Le 7 Juillet 2018, par

Peugeot se relance dans le secteur des motos. L’entreprise, dont le nom devient Peugeot Motorcyles après s’être longtemps appelée Peugeot Scooters, a annoncé un changement de pied stratégique.


Peugeot Motorcyles va donc se lancer sur le marché des motos de moyenne cylindrée (125 à 300 cc), un « segment en croissance » rappelle Costantino Sambuy, PDG de l’entreprise. Le constructeur va également privilégier les scooters haut de gamme et se lancer dans l’électrification de ses modèles. Peugeot Motorcyles, qui appartient depuis 2015 au groupe industriel indien Mahindra (le reste est entre les mains du groupe PSA), va investir dans un « plan de relance ambitieux » à hauteur de 47 millions d’euros sur trois ans dans la recherche et le développement.

C’est l’usine de Mandeure, dans le Doubs, qui sera la principale bénéficiaire de ce plan de relance, même si la répartition de l’enveloppe n’a pas été précisée entre le site français et les lignes asiatiques. Mais c’est à Mandeure que sera développé les scooters haut de gamme et où l’électrification des modèles sera mise au point, assure la direction. Sur les sept produits de rupture que Peugeot Motorcycles va lancer d’ici à 2020, quatre seront fabriqués dans l’usine du Doubs. La production du site va quasiment doubler, en passant de 6 700 véhicules prévus en 2018, à 11 500 unités en 2020.

Ces bonnes nouvelles s’accompagnent d’une mauvaise. La direction va également mettre en place une nouvelle organisation industrielle à Mandeure, qui provoquera la suppression nette de 90 postes. L’usine compte actuellement 373 salariés. La direction privilégie les départs volontaires mais s’ils sont insuffisants, des licenciements secs sont à prévoir. Peugeot Motorcyles accuse des pertes de 70 millions d’euros depuis 2015, mais ce nouveau plan de relance est censé l’aider à retrouver son équilibre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : peugeot

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"









Rss
Twitter
Facebook