Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Malgré de lourdes pertes en 2019, Auchan voit les premiers signes du redressement





Le 8 Mars 2020, par François Lapierre

Malgré des comptes dans le rouge, le groupe Auchan veut voir le verre à moitié plein et les premiers signes de redressement. Les pertes n'en sont pas moins importantes pour 2019.


Chiffre d'affaires en baisse et nouvelles pertes

Le chiffre d'affaires de la holding Auchan, qui regroupe les activités de distribution d'Auchan Retail et immobilières de Ceetrus, s'établit à 46,415 milliards d'euros pour l'exercice 2019. Un chiffre en recul de 1,6% par rapport au précédent exercice. Le marché français, qui représente 38% des revenus de l'enseigne de grande distribution, est en baisse de 2%, mais le chiffre d'affaires progresse dans neuf des douze pays où le groupe exerce des activités. Auchan essuie une nouvelle fois des pertes importantes et qui se creusent de 12,3% par rapport au précédent exercice, à 1,286 milliard d'euros. Edgar Bonte, président d'Auchan Retail, veut voir là le résultat du programme de cession d'actifs enclenché il y a un an, qui a des effets « significatifs » sur les comptes, alors que « presque tous nos indicateurs se sont améliorés », plaide-t-il.

Sans ces « éléments exceptionnels », le bénéfice atteint 432 millions d'euros, souligne la direction. D'ailleurs, le résultat opérationnel courant est de 929 millions d'euros, il double d'une année sur l'autre. La marge commerciale augmente de 1,1 point grâce à une montée en gamme des prix, « une meilleure maîtrise de notre démarque et une optimisation de nos frais », précise Edgar Bonte. Quant au modèle économique, il repose plus que jamais sur les hypermarchés qui représentent 86% du chiffre d'affaires total du distributeur.

Des cessions d'actifs et des départs volontaires

En mars dernier, confronté à de lourdes difficultés financières, Auchan lançait un plan de redressement baptisé « Renaissance », visant le retour à la rentabilité. Le groupe cède 21 sites en France, 30 en Russie, 17 en Espagne, ainsi que les activités de distribution en Italie et en Espagne, et 50,1% de la banque Oney. Un plan de départs volontaires, toujours en cours, porte sur 517 postes.

Les premiers résultats de ce plan sont visibles d'après la direction, et les résultats d'Auchan Retail se sont redressés selon elle. Pour la suite, l'enseigne surveille l'évolution de l'épidémie de coronavirus en Chine et son partenaire Sun Art Retail, ainsi que dans les pays où exercent Auchan Retail et Ceetrus.



Tags : distribution

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook