Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Total achète Direct Energie





Le 18 Avril 2018, par

Total a des ambitions sur le marché français de la fourniture de gaz et d'électricité, et l'entreprise a dévoilé ses cartes ce mercredi 18 avril : le groupe pétrolier a mis la main sur Direct Energie, le plus important fournisseur alternatif d'énergie en France.


Total a déjà un pied sur le marché du gaz et d'électricité en France. L'entreprise a acheté en 2016 le belge Lampiris, devenu à l'automne dernier Total Spring. Il compte ainsi 1,5 million de clients, auxquels on ajoutera les 2,6 millions d'abonnés de Direct Energie, soit un peu plus de 4 millions. Total a l'intention de franchir le seuil des 6 millions de clients en France d'ici 2022, et passer d'une part de marché de 7% aujourd'hui à 15% dans les cinq ans, selon les vœux de Patrick Pouyanné, le PDG de Total, aux Échos.

Avec Direct Energie, Total devient un des plus importants distributeurs d'énergie en France. Devant Engie et ENI, mais toujours très loin derrière EDF qui compte 26,5 millions de clients, soit 82% du marché (l'ancien monopole perd en revanche 100 000 clients chaque mois). En termes de production, Direct Energie est à la tête d'un total de 1,35 gigawatts, dont 800 mégawatts sen centrale à gaz et 500 en électricité renouvelable. Total produit déjà en propre 900 mégawatts.

Pour cette acquisition, le groupe pétrolier va débourser 1,4 milliard d'euros pour acheter les 74% de capital détenus par les plus importants actionnaires. Il faut ensuite acheter le capital en circulation à la Bourse de Paris. Total valorise l'action de 30%, à 42 euros le titre. Quant à la future marque, elle sera unique mais l'entreprise doit encore trancher entre Total Spring et Direct Energie.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : total

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook