Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers la fin des pièces de 1 et 2 centimes ?





Le 22 Juillet 2018, par

Si le gouvernement suit les préconisations du Comité d’action publique 2022 (CAP 22), les pièces de 1 et 2 centimes sont en sursis.


Ce comité a été chargé par le gouvernement d’identifier des économie potentielles et de « réinventer le service public pour mieux servir ». Le rapport a été publié par le syndicat Solidaires des finances publiques. Parmi les dispositions les plus symboliques, les 40 experts du comité proposent de supprimer les pièces de 1 et 2 centimes d’euro. Le rapport relève que cette disparition est déjà effective en Irlande, en Finlande et en Belgique. Le risque, qui a été soulevé en octobre 2015 par Christophe Beaux le PDG de la Monnaie de Paris, c’est que les prix vont être arrondis à l’unité supérieure, ce qui représenterait une hausse des prix et une baisse du pouvoir d’achat.

La Belgique a laissé les commerçants libres d’arrondir les prix aux 5 centimes les plus proches (à la hausse ou à la baisse). Rappelons qu’une pièce d’1 centime coûte... 1,2 centime à produire ! Mais au-delà de cette disparition des pièces de 1 et 2 centimes, se profile la société « zéro cash ». Les experts du comité suggèrent ainsi de supprimer les espèces, les chèques et les timbres pour les paiements fiscaux et sociaux d’ici deux ans. En contrepartie, les commerçants auraient pour obligation d’accepter les paiements dématérialisés, via carte bancaire, virement ou encore depuis le smartphone, ce pour tous les achats et sans montant minimum.

Les membres du CAP 22 proposent aussi le développement d’une application mobile sur laquelle les consommateurs pourraient signaler les éventuels problèmes et les difficultés de paiement rencontrés. Bref, il s’agirait d’une véritable révolution dans les usages, nécessaire cependant pour lutter contre la fraude. Le gouvernement n’a pas fait savoir quelles seront les mesures qu’il entend prendre dans ce rapport.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : euro

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook