Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Baisse record de la vente de voitures neuves en Europe





Le 19 Novembre 2021, par Paul Laurent

En octobre 2021, les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 30,3% par rapport à octobre 2020, atteignant 665.000 voitures vendues selon l’Association des constructeurs européens.


Une baisse de vente sur fond de pénurie de semi-conducteurs

Pixabay/Pexels
Pixabay/Pexels
Selon l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), avec 665.000 voitures neuves vendues en Europe en octobre 2021, les chiffres n’avaient jamais été aussi bas pour le mois d’octobre depuis 1990. Par rapport à octobre 2020, cela représente une baisse de 30,3% sur un an. Il s’agit du quatrième mois consécutif qui enregistre une baisse pour le marché européen de l’automobile.

Cette baisse des ventes de voitures neuves en Europe intervient notamment à cause de la crise des semi-conducteurs. L’approvisionnement en semi-conducteurs est essentiel pour pouvoir produire de nombreux équipements dans les voitures. Cette pénurie s’explique par l’interruption des commandes de ces composants par les constructeurs automobiles au début de la crise sanitaire et une demande plus forte pour les produits du secteur informatique. Cette pénurie pourrait se poursuivre jusqu’en 2023.

Baisse sur les principaux marchés européens

Si en octobre les chiffres sont historiquement bas, sur les dix premiers mois de l’année 2021, la vente de véhicules neufs a enregistré une hausse de 2,2% au niveau européen. L’Italie, la Belgique, l’Allemagne et la France ont enregistré les baisses les plus fortes (avec respectivement -35,7%, -35,3%, -34,9% et -30,7%). Les ventes au Pays-Bas ont chuté de 23,7% et en Pologne de 22%.

Si le marché européen fait mieux sur les dix premiers mois de l’année 2021, c’est aussi le cas pour de nombreux constructeurs européens. Le leader du marché européen, le constructeur allemand Volkswagen a enregistré une hausse de 2%, Stellantis de 3,1%, Hyundai-Kia de 20,3%. BMW connaît une hausse de 7,1% et Toyota de 15,7%.  En revanche, Ford enregistre une baisse de 14,4% depuis le début de l’année, Renault de 9,6% et Daimler de 9,4%.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook