Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Flambée des prix de l'énergie : l'industrie française en danger





Le 17 Octobre 2022, par François Lapierre

La crise énergétique actuelle va provoquer une réduction de la production industrielle en France. Les prix sont tout simplement trop élevés pour de nombreuses entreprises qui n'ont pas d'autre solution que de limiter, voire suspendre, leur production.


Un risque majeur pour les entreprises industrielles françaises

« Je n'ai jamais caché que l'augmentation des prix de l'électricité et du gaz représentait un risque majeur pour l’industrie française », a déclaré Bruno Le Maire lors d'une réunion avec 350 entreprises concernées au premier chef par la flambée des prix de l'énergie. Celle-ci a un impact majeur sur la production industrielle française, déplore le ministre de l'Économie.

Avec des prix de l'électricité et du gaz qui ont explosé ces derniers mois, la production des industries françaises va se contracter de 10% au quatrième trimestre, selon le locataire de Bercy. Bien que l'Hexagone soit moins en danger que d'autres pays européens (l'industrie pèse 13,5% du PIB français, contre 20% en Italie), il importe pour le gouvernement de sauver le tissu industriel tricolore. Ce sont notamment l'aluminium, l'acier, le verre et la chimie qui sont les principaux secteurs victimes de l'augmentation des prix de l'énergie.

Une aide plus accessible pour les PME

Pour épauler les entreprises industrielles en danger, Bercy va mettre en œuvre des réponses conjoncturelles et structurelles. Pour les PME, un dispositif d'aide simplifiée va faire son apparition à partir du 1er novembre. Cette aide sera versée aux entreprises dont la facture d'énergie représente plus de 3% du chiffre d'affaires en 2022, au lieu de 2021 comme c'est le cas actuellement (l'énergie était plus abordable l'an dernier).

Le plafond de l'aide pourra se monter à 4 millions d'euros, soit le double du montant actuel. Ce soutien reste cependant encore suspendu à un feu vert de l'Union européenne. Les industries « énergo-intensives » pourront par ailleurs bénéficier d'un soutien élargi au travers de dispositifs dérogatoires. 



Tags : industrie

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook