Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Rames modernisées et nouvelles destinations pour Ouigo





Le 17 Juin 2024, par François Lapierre

La SNCF renforce son offre Ouigo en ajoutant de nouvelles destinations et en modernisant ses rames. À partir de décembre 2025, les voyageurs pourront bénéficier d'une desserte améliorée vers le Pays basque et d'une expérience à bord optimisée grâce à de nombreuses innovations.


Ouigo desservira le Pays basque en 2025

Les voyageurs à destination d'Hendaye et d'autres villes du Pays basque recevront une excellente nouvelle en décembre 2025. La ligne Ouigo nouvellement créée partira de Paris et desservira Dax, Bayonne, Biarritz, Saint-Jean-de-Luz et Bordeaux. Jérôme Laffon, directeur d'Ouigo, explique au Parisien : « La ligne que nous ouvrons permettra d’accentuer la desserte de la façade atlantique et de démocratiser l’accès à ce territoire ». Cette annonce s'accompagne également du renforcement de la ligne Paris-Rennes avec un troisième aller-retour quotidien.

En plus du Pays basque, les liaisons entre Paris et plusieurs grandes villes telles que Lyon, Lille et Strasbourg seront également renforcées. De plus, Ouigo étudie la possibilité de mettre en place des trajets entre villes de province sans passer par Paris, bien qu'aucune date de lancement n'ait encore été annoncée pour ces nouvelles offres.

Afin d'offrir non seulement des destinations supplémentaires mais aussi une meilleure expérience de voyage, Ouigo prévoit d'augmenter son nombre de rames en circulation. « Dès décembre 2025, 12 rames viendront progressivement s’ajouter aux 38 rames déjà en service. À terme, en 2027, ce sont 50 rames Ouigo qui circuleront sur nos lignes », détaille Jérôme Laffon.

Des rames modernisées pour une meilleure expérience de voyage

Ces nouvelles rames seront accompagnées d'une rénovation complète de la flotte actuelle. Les principales nouveautés incluent un nouveau design intérieur, des sièges plus confortables, des prises individuelles, des espaces bagages repositionnés et une augmentation des places pour les vélos. La capacité des rames passera de 643 à 653 sièges.

Une des innovations marquantes est la création d’ « espaces relax » : deux voitures sans sièges dédiées à la détente où les voyageurs pourront se dégourdir les jambes. Toutefois, il n'y aura toujours pas de voiture-bar, les espaces de restauration restant absents des trains Ouigo. Les premières rames rénovées entreront en service dès janvier 2025, et le renouvellement de la flotte sera complet en 2027.

Ces évolutions répondent aux objectifs ambitieux fixés par la SNCF pour Ouigo. « Passer de 60 à 75 gares desservies, transporter 33 millions de voyageurs d’ici à 2027, soit 30 % de plus à l’horizon 2030, c’est le projet que nous portons pour notre marque », affirme Alain Krakovitch, directeur de TGV Intercités, à Franceinfo. Il rappelle également le succès du modèle low-cost de Ouigo, où « un billet vendu sur deux est à moins de 30 euros ». Grâce à ces améliorations et à cette expansion, Ouigo continue de s'affirmer comme un acteur majeur du transport ferroviaire à grande vitesse en France, tout en restant accessible à un large public.



Tags : ouigo, SNCF, tgv

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook