Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon et la livraison de livres : un nouveau tournant pour les librairies





Le 7 Avril 2023, par Paolo Garoscio

Face à la nouvelle réglementation imposant un coût minimum pour la livraison des livres en ligne, Amazon et les librairies doivent s'adapter. Cette mesure, destinée à soutenir les librairies indépendantes, pourrait-elle rééquilibrer la concurrence dans le secteur du livre ?


Les librairies traditionnelles face à la nouvelle réglementation

Depuis des années, les librairies indépendantes et de proximité subissent une concurrence féroce de la part des géants du e-commerce, en particulier Amazon, qui proposait jusqu'alors des frais de livraison dérisoires. L'arrêté qui, selon Les Echos, sera publié au Journal Officiel le 7 avril 2023 vient enfin fixer un prix minimum pour la livraison de livres sur Internet, à hauteur de 3 euros. Cette mesure, bien que moins élevée que les 4,50 euros réclamés par le Syndicat de la Librairie Française (SLF), vient soutenir les librairies traditionnelles qui ne pouvaient pas s'aligner sur les tarifs pratiqués par Amazon.

Les libraires indépendants voient donc cette nouvelle réglementation d'un bon œil, espérant qu'elle favorisera la reprise du commerce de proximité et incitera les lecteurs à se tourner vers leurs boutiques. Mais quel sera l'impact réel de cette mesure sur les ventes et la fréquentation des librairies ? Les mois à venir permettront d'évaluer si les clients sont prêts à privilégier le contact humain et les conseils personnalisés des libraires face à la facilité des achats en ligne.

Amazon et les autres acteurs du e-commerce à l'épreuve du changement

La nouvelle réglementation impose à Amazon, ainsi qu'à d'autres vendeurs en ligne tels que la Fnac ou Cultura, d'adapter leurs offres. Avec des frais de livraison désormais fixés à 3 euros minimum, ils ne pourront plus compter sur cet avantage pour attirer les clients. Cependant, la législation prévoit un seuil au-delà duquel le tarif de 3 euros n'est plus obligatoire : dès 35 euros de livres commandés, les géants du e-commerce pourraient de nouveau proposer des prix de livraison plus compétitifs.

Cette situation soulève des interrogations quant à la capacité d'Amazon et des autres acteurs du e-commerce à contourner cette réglementation. Ces entreprises pourraient développer de nouvelles stratégies pour inciter les clients à dépasser le seuil de 35 euros, en proposant des offres promotionnelles ou des lots de livres, par exemple. Il reste à voir si ces pratiques seront suffisantes pour compenser la hausse des frais de livraison imposée par la nouvelle législation et si les librairies indépendantes parviendront à tirer leur épingle du jeu.

De son côté, un porte-parole du géant de Seattle déclare : « nous nous inquiétons de l’impact qu’aura cette mesure sur la lecture et sur les lecteurs, notamment ceux vivant dans les zones rurales et les petites villes. Ces territoires sont souvent dépourvus de librairies et représentent aujourd’hui 46% des envois de livres pour Amazon. »




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook