Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

CGT : appel à la grève dans la grande distribution





Le 6 Avril 2020, par François Lapierre

Alors que les mesures de confinement sont toujours en vigueur, la CGT du commerce et des services appelle à la grève dans ces secteurs très exposés au coronavirus.


La CGT exige davantage de protection pour les salariés

Des pans entiers de l'économie sont à l'arrêt en raison des mesures de confinement strict décidées par le gouvernement. Il reste néanmoins plusieurs secteurs qui restent ouverts car jugés essentiels, notamment la grande distribution. Malgré les dispositifs de protection des salariés mis en place par les employeurs, la CGT du commerce et des services estime qu'ils sont insuffisants. C'est pourquoi le syndicat appelle à la grève à partir de ce mercredi 8 avril. « Nous demandons un vrai sas de sécurité mais nous ne sommes pas entendus », explique à l'AFP Amar Lagha, secrétaire général du bureau fédéral de cette section.

Tous les salariés de la grande distribution sont appelés à cesser le travail, ainsi que ceux des métiers de la sécurité et « des services en général ». En bref, tous ceux qui se sentent concernés par « le manque de moyens de protection », précise-t-il. « On paie le prix fort de l’inaction du gouvernement et du patronat dans cette crise. Les salariés travaillent sept jours sur sept pour des besoins qui sont loin d’être tous absolument essentiels mais pour lesquels ils risquent leurs vies », déplore le représentant syndical.

Des décès et des centaines de salariés touchés

La CGT estime que malgré ses demandes répétées et face à l'impossibilité d'exercer tout droit de retrait, la seule solution est de se mettre en grève. « On siffle la fin de la récré », annonce fermement le syndicaliste. « Le taux d’absentéisme est énorme, il y a des morts et notre rôle n’est pas de les compter » : des salariés de la grande distribution ont été contaminés au COVID-19, plusieurs en sont morts.

La CGT a compté « cinq décès » dans la branche, et des centaines de salariés contaminés dont certains dans des situations critiques. La fédération du commerce et des services est également à l'origine de plaintes contre la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et Carrefour. 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook