Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Corruption : un mal qui dévore le PIB mondial





Le 12 Mai 2016, par

Avant l’ouverture d’un sommet anti-corruption qui réunira à Londres une quarantaine de chefs d’États et de gouvernements, le FMI tire la sonnette d’alarme : le phénomène de corruption résiste au temps et malgré les mesures pour l’endiguer, il n’a jamais été aussi fort.


Le rapport du FMI dresse des chiffres impressionnants. La corruption représente chaque année entre 1 500 et 2 000 milliards de dollars rien qu’en pots-de-vin… soit 2% du produit intérieur brut mondial. Et ce n’est qu’une estimation — par essence, il est impossible d’avoir des chiffres précis — qui ne prend pas en compte tous les coûts économiques et sociaux engendrés par la corruption.

Si la corruption profite à quelques uns, c’est l’ensemble du tissu social et économique d’un pays qui est touché. Le phénomène creuse les inégalités, les pauvres et les femmes en sont les principaux victimes, tandis que l’instabilité touche les plus hauts sommets des États — on le voit encore récemment avec le Brésil, où la présidente Dilma Rousseff accusée d’avoir maquillé des comptes publics, vient d’être écartée du pouvoir.

Le FMI liste une série de mesures à prendre pour lutter contre la corruption, même s’il n’existe aucune recette miracle. La première des dispositions à prendre est d’améliorer la transparence en matière d’économie, dans le monde politique, chez les médias… Le renforcement de l’arsenal législatif, avec une justice véritablement indépendante du pouvoir, est aussi préconisé, tout comme la réforme de l’économie. Plus facile à dire qu’à faire, convient le FMI.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : corruption

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook