Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des billets de zéro euro pour commémorer le Débarquement





Le 2 Juillet 2024, par François Lapierre

À partir de juillet, des billets de zéro euro seront mis en circulation pour marquer les 80 ans du Débarquement en Normandie. Ces coupures spéciales, illustrées par des moments historiques de la Seconde Guerre mondiale, sont destinées aux collectionneurs et n'ont aucune valeur monétaire.


Un billet unique pour commémorer les événements de la Libération

Une initiative inédite va voir le jour en France en ce mois de juillet : la mise en circulation de billets de zéro euro. Destinés à commémorer les 80 ans du Débarquement en Normandie, ces billets sont produits en quantité limitée et ornés de moments marquants de la Seconde Guerre mondiale. En collaboration avec l'État, Oberthur Fiduciaire et Euro Banknote Memory, cette opération vise à rendre hommage aux événements décisifs qui ont marqué la fin du conflit.

Ces billets, bien qu'impossibles à échanger contre des biens ou des services, sont conçus avec les mêmes caractéristiques que les véritables billets en euros : filigranes, fils de sécurité, hologrammes, et numérotation unique. Ils portent des illustrations de l'appel du 18 juin 1940 du général De Gaulle, du Débarquement du 6 juin 1944, et de l'Armistice signé le 8 mai 1945. La mention « Honneur aux hommes et aux femmes de toutes nations qui se sont unis pour libérer notre pays » souligne l'esprit commémoratif de ces coupures.

Limités à 3.000 exemplaires numérotés, ces billets de zéro euro ont été mis en vente le 11 février dernier, lors du 21e salon des Collectionneurs d'Isle, en Haute-Vienne. Chaque billet était proposé à trois euros, avec une limite de deux exemplaires par personne. Bien que leur valeur monétaire soit nulle, ces billets représentent un véritable trésor pour les collectionneurs.

L'édition de billets de collection n'est pas une nouveauté. Depuis 2015, la société Euro Banknote Memory a multiplié les émissions de billets commémoratifs pour célébrer des événements historiques ou des sites patrimoniaux. Ces billets, souvent vendus quelques euros, peuvent voir leur valeur augmenter considérablement sur le marché de la revente. Par exemple, certaines éditions limitées se vendent aujourd'hui entre 150 et 200 euros.

Un symbole de mémoire collective

En 2021, la Monnaie de Paris avait déjà lancé des pièces à l'effigie d'Astérix et Obélix pour célébrer la sortie d'un nouvel album. Une autre collection, lancée l'année suivante, incluait des pièces allant de 1 centime à 200 euros, dont la valeur a été multipliée par dix depuis leur mise en circulation. La popularité croissante des billets de collection témoigne de l'intérêt du public pour ces objets uniques et mémorables.

L'émission de ces billets de zéro euro ne se limite pas à une simple opération commerciale. Elle s'inscrit dans une démarche de mémoire collective, en rappelant les sacrifices et les combats menés pour la liberté. Le Débarquement de Normandie, en tant que tournant décisif de la Seconde Guerre mondiale, mérite une commémoration particulière, et ces billets en sont un vecteur symbolique puissant.

La mise en circulation de ces billets de zéro euro est également une manière d'associer les nouvelles générations à l'histoire. En possédant un de ces billets, les collectionneurs et le grand public participent à la transmission de la mémoire de ces événements majeurs. La démarche éducative et mémorielle de cette initiative est renforcée par les illustrations et les références historiques présentes sur les billets.



Tags : billet

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook