Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Elon Musk commence déjà à vendre des actions Tesla pour payer Twitter





Le 9 Novembre 2022, par Paolo Garoscio

L’inquiétude montrée par les investisseurs depuis la prise de contrôle de Twitter par Elon Musk semble se confirmer. Le milliardaire a vendu pour des milliards de dollars d’actions du constructeur 100% électronique Tesla. Si la vente n’est pas une surprise, elle s’ajoute à l’incompréhension concernant le rachat du réseau social pour un montant bien supérieur à sa valeur.


Elon Musk cède 4% de ses actions Tesla pour racheter Twitter

Afin de réaliser l’opération, historique, qui aura coûté en tout 44 milliards de dollars, Elon Musk a dû engager une partie de sa fortune personnelle. L’achat de Twitter aura en effet coûté 27 milliards de dollars en numéraire, financés par Elon Musk en personne. Et pour ce faire, il a cédé, le 8 novembre 2022, 19 millions d’actions Tesla, soit 4% de l’ensemble des actions qu’il détenait et 0,6% de l’ensemble des actions en circulation.

La valeur de ces actions est de près de 4 milliards de dollars, qui s’ajoutent aux quelques 15 milliards déjà vendus. Depuis l’annonce de l’opération de rachat de Twitter, l’action Tesla s’est toutefois effondrée, tombant sous la barre des 190 dollars l’unité le 8 novembre 2022, pour la première fois depuis 2020.

L’inquiétude que Musk délaisse Tesla

Constructeur automobile devenu iconique et moteur du succès d’Elon Musk, Tesla a connu une croissance fulgurante qui a fait la fortune du milliardaire. Mais avec le rachat de Twitter, les investisseurs s’inquiètent qu’Elon Musk ne délaisse le constructeur pour le réseau social. Une inquiétude qui est sanctionnée en Bourse : en un an, la capitalisation de Tesla a été divisée par deux.

Elon Musk tente de répondre à ces critiques, mais tous les regards sont tournés vers ses annonces concernant Twitter. Il veut en effet rendre l’entreprise rentable le plus rapidement possible, mais il a avoué lui-même qu’elle perd 4 millions de dollars par jour et que les annonceurs commencent à déserter. De plus, le licenciement de la moitié des salariés semble avoir été un échec, plusieurs rumeurs confirmant des licenciements erronés et même que le réseau social regrette et tente d’annuler.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook